Download Mimer, Miner, Rimer: Le cycle romanesque de Jacques Roubaud. by Christophe Reig PDF

By Christophe Reig

?crite en d?pit de radicales r?ticences vis-?-vis du style romanesque, los angeles trilogie d’Hortense conte avec une l?g?ret? feinte les aventures romanesques d’une h?ro?ne un peu « fleur(s) bleue(s) », entrem?l?es d’?nigmes polici?res conduites par les inspecteurs Blognard et Arap?de. Ce m?lange des genres, m?tin? d’un paintings ludique de l’allusion collective et personnelle permet un grand nombre d’hommages appuy?s, tant l’univers de ces romans se d?veloppe sur un vaste substrat : celui du huge spectre des lectures de Roubaud. Pour los angeles premi?re fois, dans cet essai, on se suggest de faire l’examen approfondi de cette incursion en can pay romanesque men?e par notre po?te math?maticien et, de surcro?t, oulipien qui mime et mine les conventions inh?rentes au roman – style sans r?gle – pour les troquer contre une ?criture contrainte, intertextuelle, rimante. Ce texte n’a pas d’autre ambition que de guider le lecteur dans les mondes textuels, ? l. a. fois savoureusement labyrinthiques et formellement ordonn?s de Jacques Roubaud. desk des mati?res Premi?re partie : Mimer : ? l’eau de prose Chapitre 1 : Romancier malgr? lui ? Chapitre 2 : Aencrages Deuxi?me partie : Miner : Jeux et enqu?tes textuelles Chapitre three : «Mani?res de faire des mondes» Chapitre four : Du roman policier au roman polic? Troisi?me partie : Rimer : ?nigmes formelles, r?gles, contraintes Chapitre five : Formules Chapitre 6 : Hors du labyrinthe ? – Contraintes d’?critures et contraintes de lectures end Bibliographie Index des noms propres desk

Show description

Read or Download Mimer, Miner, Rimer: Le cycle romanesque de Jacques Roubaud. ''La Belle Hortense, L'Enlevement d'Hortense et L'Exil d'Hortense'' (Faux Titre 275) (French Edition) PDF

Best pop culture books

Consumer Culture Reborn: The Cultural Politics of Consumption

Lee brings jointly the discourses of political economic system and cultural reviews in an effort to make clear our social occasions. Lee sees the commodity because the important touchstone at the back of either research of the economic system and tradition.

Consumption and Market Society in Israel

Israel has been remodelling itself on Western patron societies for the final 20 years. such a lot Israelis now aspire to the "accessories" of Western lifestyles--private cars, mobile phones, buying department stores, and go back and forth in a foreign country. foreign franchises comparable to McDonald's, place of work Depot, Benetton, IKEA, and Toys 'R' Us more and more function within the Israeli panorama, and ads has emerged as a powerful strength.

An introduction to cybercultures

An creation to Cybercultures presents an available consultant to the key types, practices and meanings of this rapidly-growing box. From the evolution of and software program to the emergence of cyberpunk movie and fiction, David Bell introduces readers to the main features of cyberculture, together with e-mail, the net, electronic imaging applied sciences, computing device video games and electronic lighting tricks.

Plagiat et créativité : (treize enquêtes sur l'auteur et son autre)

Qu'Arthur Rimbaud ait prélevé dans les Poésies d'Isidore Ducasse l'essentiel de sa fameuse lettre du Voyant, est-ce concevable ? Pourquoi Flaubert, dans l'un de ses Trois Contes, chercha-t-il à se mesurer au Julien de Stendhal ? remark Céline peut-il successivement s'inscrire dans l. a. filiation de Zola et du polar américain ?

Extra resources for Mimer, Miner, Rimer: Le cycle romanesque de Jacques Roubaud. ''La Belle Hortense, L'Enlevement d'Hortense et L'Exil d'Hortense'' (Faux Titre 275) (French Edition)

Example text

P. 141. CHAPITRE 1 : ROMANCIER MALGRÉ LUI ? 53 conformisme qui l’habite et le hante. Aujourd’hui, « la prose ignore la singularité des langues » (P&M, 28) et Roubaud ne se privera pas d’une occasion pour fustiger les romans en « langue de muesli 57 » qui composeraient l’essentiel des menus des lecteurs contemporains. Ce qui navre Roubaud, dans la plupart des romans actuels, c’est cette atonie uniformément ressassée avec pour base une flaveur de novlangue pour reprendre une expression orwellienne : « l’englé ».

La littérarité, accordée exclusivement à la poésie, est refusée à la fiction. Notons que Jakobson dans cet article définitif avait souligné la contradiction entre, d’une part la métonymie clef de voûte du récit axé sur la fonction référentielle, et d’autre part, la métaphore et la récursivité (les « parallélismes ») spécifiques à la fonction poétique. Par l’application du principe d’équivalence à la séquence, un principe de répétition est acquis qui rend possible non seulement la réitération des séquences constitutives du message poétique, mais aussi bien celle du message lui-même dans sa totalité.

Fragilisée pour des raisons intrinsèques, elle semble également sous-estimée, marginalisée, occultée par les contemporains. En plaçant le plus souvent la Poésie face à son double inverse, la Prose, laquelle figure en même temps le danger le plus mortel qui puisse l’atteindre, Roubaud dépeint continûment leurs rapports sous des traits antipathiques, voire agonistiques. La réflexion critique roubaldienne a porté – on ne retiendra ici brièvement que les arguments principaux – sur l’affaiblissement de la tradition du vers compté, rimé, de l’alexandrin en particulier, avec pour mire ultime ce que Roubaud nomme avec quelque sarcasme, le « vers-librisme » ou le VIL = Vers International Libre (P&M, 39).

Download PDF sample

Rated 4.92 of 5 – based on 21 votes